Les lectures de mes vacances

L’été rime souvent avec vacances, bronzette autour de la piscine ou encore à la plage à profiter des rayons de soleil. Et c’est souvent la saison de l’année où l’on emmène avec nous quelques livres pour se reposer.

J’adore lire et découvrir de nouveaux écrivains. J’ai toute l’année en général un livre sur ma table de chevet ou sur mon téléphone en mode « iBook » et plusieurs que j’embarque lorsque l’on part en vacances.

Je vous ai fait une liste de mes derniers coups de cœur :


« Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » : Virgnie grimaldi 2017

 Je ne t’aime plus. »Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

J’ai découvert et adoré cette écrivaine avec ces deux autres romans « Le premier jour du reste de ma vie » et « Tu comprendras quand tu seras plus grande ». Je suis passée du rire aux larmes sur ces deux précédents romans, et ça c’est confirmé aussi pour son dernier. L’histoire de Pauline peut arriver à n’importe qui. L’histoire est racontée avec une sensibilité et une pointe d’humour qu’elle suffit à nous mettre à la place de Pauline.

J’ai acheté et dévoré en 48h son roman. N’hésitez plus si vous ne connaissez pas encore ses romans vous allez adorer.

« Calendar girl » : Audrey Carlan 2017

Mia Saunders rêve de devenir actrice, elle a quitté Las Vegas où elle vivait avec sa sœur et son père pour s’installer à Los Angeles. Mais elle va devoir revoir ses projets, car Mia a besoin d’argent, de beaucoup d’argent. Elle doit en effet rembourser les dettes de jeu de son père. Un million de dollars. Son ex-petit ami est celui qui a prêté de l’argent à son père, l’a fait tabasser et l’a envoyé à l’hôpital où il est dans le coma. Bref, il faut qu’elle protège son père et sa petite sœur qui est la prochaine sur la liste de Blaine. Elle ne voit qu’une issue, contacter sa tante qui possède une agence d’escorts. Celle-ci, trop heureuse de pouvoir aider sa nièce, lui propose un accord. Elle sera l’escort d’un homme différent par mois pendant un an. Chaque contrat lui rapportera 100 000 dollars. La jeune femme accepte et se prépare donc à sillonner les États-Unis et à rencontrer les hommes qui s’offrent ses services. De mois en mois, nous allons suivre Mia dans ses différentes missions. Une Mia déterminée, sexy, drôle et généreuse. Une Mia qui s’est promis de ne pas tomber amoureuse, mais qui aura du mal tenir sa promesse. Mia relèvera-t-elle le défi de sauver sa famille ?

Vous l’avez compris, on est dans un tout autre registre. Calendar girl sort un livre chaque mois dans l’année et ce toute l’année de 2017. Ces petits romans se lisent très facilement et on veut vite savoir ce qu’il arrive à Mia et ses relations amoureuses chaque mois. Des petits livres qui se lisent facilement, et avec ses 12 livres on a de quoi faire. J’ai déjà lu Janvier, Février, Mars, Avril, Mai et Juin. Il ne me reste plus qu’à découvrir de ce pas juillet.

« Journal d’un vampire en pyjama » : Mathias Malzieu 2016

« Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécue. »

On change encore de registre. Mathieu Malzieu avec Virgnie Grimaldi font partis de mes écrivains préférés. Mathieu à cette délicatesse dans son écriture que j’adore. Avec ses jolis mots et sa poésie, il nous décrit l’épreuve qu’il vient de traverser. On rigole, on pleure, son livre est touchant comme tout ceux qu’il a écrit jusqu’à présent.

Deux autres de ces livres coup de cœur sont « la mécanique du coeur » une histoire d’amour juste trop mignonne et « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi » pour nous accompagner dans le décès d’un être cher.


« Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » : Raphaelle giordano 2015

Camille, ce pourrait être n’importe lequel d’entre nous. Quelqu’un qui a l’impression d’avoir une vie bien remplie, et qui pourtant n’est pas satisfait. Dans Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, on suit donc notre alter ego dans sa quête du bonheur auprès d’un « routinologue ». Et ce « docteur » de donner à travers ce récit tous les conseils que l’on attend lorsqu’on entre dans une période charnière de sa vie. 

Un routinologue ? Vous êtes sûrement en train de vous dire quel livre j’ai pu bien dénicher. Il est top, on y retrouve une certaine pédagogie positive dans son livre. De quoi ouvrir les yeux sur les bonheurs de tous les jours.

« Les contes de Beedle le Barbe » : J.K Rowling 2017

Aventure, ruse, amour, magie, voici les cinq contes qui bercent l’enfance des sorciers. Traduit des runes par Hermione Granger, commenté par albus Dumbledore, avec une introduction par J.K Rowling, ce classique vous fera tour à tour rire ou frissonner.

Là, on passe du côté enfant. Après tout, on a tous gardé notre âme d’enfant. Je suis une grande fan d’Harry Potter, alors pour la fête des mères mon amour a eu la bonne idée de me faire découvrir ces contes entouré de magie. Et j’adore, je compte bien un jour les lires à mon tout petit quand il sera en age. On en rit et on en pleure à la fois. Tous ces contes finissent par une jolie morale.

Côté BD : 2016

« tout plaquer et aller prendre un bain » : Mathou

Mathou dessine notre quotidien. Un ordinaire fait de ces petits riens qui nous ravissent et qui nous agacent. Tout plaquer et aller prendre un bain raconte les moments où l’on pense maîtriser les situations mais où finalement tout nous échappe. C’est peu de chose d’avouer que l’on se reconnaît dans ces tranches de vie croquignolesques. On peut même reconnaître des amis et des parents ! 

Juste une BD pleine de tendresse, où l’on se reconnaît dans son quotidien doux et drôle. J’avais adoré aussi de Mathou « Les wonderwomen aussi mettent une culotte gainante ».

« La différence invisible » : Mademoiselle Caroline * Julie Dachez

Marguerite a 27 ans et à première vue, rien ne la distingue des autres. Elle est jolie, vive et intelligente. Elle travaille dans une grande entreprise, vit en couple…Pourtant, elle est différente et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Lassée de se sentir en permanence décalée, elle décide un jour de partir à la rencontre d’elle même, sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

Comme vous pouvez le voir, je peux tout lire comme type de roman ou BD, et celle ci est vraiment attachante. On y découvre une forme d’autisme peu connu dans la vie de tous les jours. Les dessins, les textes nous font réaliser cette petite différence.

Je commence deux nouveaux livres « Cool parents make happy kids » Charlotte Ducharne avec Camille Beaumont, et « Il n’est jamais trop tard pour éclore » Catherine Taret. Je reviendrais vers vous à la fin de l’été pour vous donner mon avis sur de nouveaux livres dont ceux la.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me partager à votre tour vos livres ou BD coup de cœur, j’adore faire de jolies découvertes littéraires.

Bonne bronzette

Melloprechaun

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :