Mes bonnes adresses

Les dix commandements de florence:

  • Le Ponte Vecchio tu traverseras:

Autant vous dire que le Ponte Vecchio est un incontournable de Florence, nous l’avons traversé de long en large, de jour comme de nuit, sous la pluie et le beau temps pour être sur de l’avoir bien admiré. Les boutiques au sein du ponte vecchio ont des vitrines sublimes qui font rêver et s’évader. Leurs prix font vite redescendre à la réalité, mais quel plaisir pour nos yeux. Autant vous dire que nous avons fait le nouvel an là bas. Je peux vous assurer qu’on l’a admirer sous tous les angles. Nous l’avons même vu avec toutes les boutiques fermées le premier de l’an, oui oui on est fan on l’avoue.

  • Du Chianti tu boiras:

Amateur d’apéro, bienvenue en Italie, où le chianti est un indispensable à table, ce petit vin rouge est délicieux et dans les différents marchés de la ville vous pouvez déguster le chianti des agriculteurs des alentours de Florence. Nous avons bien sur ramené quelques bouteilles pour notre cave à vin mais aussi pour faire goutter à notre famille mais autant vous dire qu’il ne nous en reste plus . Vous pouvez bien sur le déguster au marché des halles pendant votre visite de la ville au premier étage plus précisément ou au second au cours du dejeuner :). Nous avons choisis de ramener celui d’un agriculteur bio 🙂 mais les bouteilles étant vides je ne me rappelle plus du nom…Oups!

  • Au Duomo tu grimperas:

Patience sera votre maître mot pour grimper tout en haut du Duomo. Il faut au préalable, et pas comme nous, réserver le billet. Sinon vous allez devoir comme nous faire deux fois la queue. Une fois pour acheter les billets et une autre fois pour le visiter. Il n’y a malheureusement pas de créneau horaire où il y a moins de monde, le Duomo est emblématique à Florence et sa grandeur est sublime. Il faudra par contre, pour monter tout en haut de la coupole, grimper les 414 marches et surtout ne pas être claustrophobe. Une fois en haut vous aurez le plaisir d’admirer sa sublime vue à 380° de la ville. Vous pouvez réserver vos billets pour l’ensemble des musées sur internet sur le site: www.firenzemusei.it

  • David tu passeras voir:

Au sein de la galleria dell’Academia vous pourrez admirer le plus grand chef d’œuvre de la Renaissance, le David de Michel Ange. L’attente en vaudra la chandelle, les détails subtils sous tous les angles de vue sont impressionnants et sa hauteur de 4.34 mètres va vous couper le souffle. Vous pourrez aussi y admirer de nombreuses toiles d’autres artistes comme Andrea Orcagna, Taddeo Gaddi, Domenico Ghirlandaie, Filippino Lippi et de Sandro Botticelli.

  • Léonard tu découvriras:

Tout prés de la Piazza Duomo, vous trouverez dans une petite ruelle le musée de Leonard de Vinci. Ouvert depuis seulement quelques mois. Vous y découvrirez non pas son histoire mais le génie visionnaire au travail qu’il était. En effet, des artisans hautement qualifiés ont recrée des machines à partir des dessins de Leonardo et qui fonctionnent à la perfection. L’imagination exceptionnelle de Léonardo est époustouflante ainsi que la taille, la beauté et les systèmes de construction de ses inventions. L’exposition complète est organisé selon 4 éléments l’eau, la terre, l’air et le feu. Comme quasiment tous les musées de la ville, vous pouvez réserver votre place sur internet et choisir le créneau horaire qui vous conviendras le mieux.

  • Des pastas et pizzas tu dégusteras:

Autant vous dire qu’on venait d’entrer dans la ville que notre premier souhait était de goutter les « Pasta italiennes », mais petit conseil les loulous ne confondez pas « tagliata avec des tagliatelles »! Et oui, nous voila au restaurant en train de commander ce qu’on pensait être des tagliatelles a la bolognaise, en précisant à la serveuse avec notre faux air italien une cuisson « al dente », et nous avons eu, heureusement saignante, une variante du fameux cappaccio de bœuf au parmesan à la florentine….Quel souvenir mais c’est pour vous que je vous raconte ça ;). Et second conseil les amis, fouiller dans les petites rues et vous trouverez des pépites de restaurant comme on l’a fait. Comme souvent, ceux situés au premier rang des musées ne sont pas forcement les meilleurs. Il faut savoir être curieux pour découvrir des découvertes culinaires.

  • De la gelato tu te régaleras:

Promis c’est presque le dernier passage sur quoi manger en Italie, mais avouez que ce pays est très agréable pour nos papilles. Une fois que vous aurez traverser le ponte vecchio vous allez découvrir plusieurs artisans qui propose de succulente glace, alors oubliez les régimes, et empresser vous de les goutter. Vous ne le regretterez pas. Faites nous confiance, rien que les vitrines avec de multiples parfums disponible vont vous faire craquer 😉

  • Le marché des halles tu dévaliseras:

Banquiers, ce paragraphe ne vous concerne pas. Et oui les amis c’est au marché des halles que vous allez y laisser votre portefeuille. Attention toutefois aux horaires, il est uniquement ouvert du lundi au samedi de 7h-14h et uniquement les samedis d’hiver. Le « mercato centrale » est un des plus grand marché hebdomadaire de Florence, et si vous écoutez les florentins c’est le plus grand d’Europe. Flânez, baladez vous dans ses halles qui existent depuis la fin du 19ème siècle. Même si vous ne souhaitez pas faire le plein d’aliments dans vos valises, le lieu vaut le détour. Buvez un café, gouttez une pizza, dégustez des pastas, découvrez les cappucino italien et observez juste la vie du marché, vous verrez vous serez bluffé.

  • De la pharmacie stupéfaits tu seras:

Une des plus vieilles pharmacie qui existe en Europe, la pharmacie de santa maria novella est ouverte au public depuis 1612. C’est un incontournable de la ville et pourtant peu indiqué dans les guides de la ville. L’entrée est discrète dans une petite ruelle proche de la nouvelle maria. Elle vous fera découvrir de nombreux produits de beauté et élixirs à base de plantes dont certaines recette sont toujours inspirées par les frères dominicains. Installez vous, buvez un thé, une verveine et admirez les peintures, le plafond, les fioles de parfum en vitrine. Vous verrez cette visite vous évaderas dans les années 1600 quelques minutes.

  • L’église Santa Maria Novella tu exploreras:

La façade principale de l’église est typique des églises florentines. Elle présente un système d’alternance de marbre vert et blanc. L’intérieur de la cathédrale est ornée de fresques du jugement dernier datant de 1574, sublime. Elle se situe du côté ouest de la ville, dans un des quartiers les plus anciens mais aussi des plus fascinant. Quelques mettres à peine séparent la basilique de la gare, et vous y découvrirez des boutiques branchées dans les charmantes ruelles aux alentours. Profitez pour allier shopping et visites culturelles dans ce joli quartier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :